« Votre corps tout entier subit les agressions
De vos esprits malades, de ces tristes complexes
Qui portent aux cellules, en un effet réflexe
L’angoisse qui produit la multiplication.

« Partant, travaillez sur vos conflits intérieurs :
Rasez ces sentiments d’infériorité
Et vous aurez tout lieu de vous féliciter
Quand de votre cancer vous sortirez vainqueur !

« Pour parfaire votre cure, il est recommandé
La consommation de dioxyde de chlore,
D’amygdaline aussi, mais d’autres soins encore
Fournis au sein de nos centres spécialisés

« Fuyez sans délai ceux qui voudraient vous faire croire
Que vaincre les tumeurs incombe aux médecins ;
Récitez le pater – mais en araméen –
Et plusieurs fois par jour, priez la vierge noire !

« On pourrait estimer nos jeunes thérapies
Onéreuses parfois obscures ou bien lentes
Mais tenez éloignées ces pensées imprudentes :
Vous conviendrez je crois que rien ne vaut la vie »

L’espoir provoqué par ces promesses orales,
Ces traitements qui sont tant de jours de perdus
Mensonges édictés d’une voix convaincue,
Se maintient alors que se multiplie le mal

Et lorsque les yeux s’ouvrent il n’est souvent plus temps :
Ainsi pourquoi cesser un commerce menteur ?
Assurément, il n’y a pas lieu d’avoir peur
D’actions en justice menées par des mourants.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>