Ma cousine et Martin, je vous souhaite en ce jour
Pour les jours à venir, les mois, les décennies,
De la compréhension, de la patience aussi
De la complicité et toujours de l’amour !

Je me réjouis Marie que tu aies su trouver
L’heureux mortel qui te comblera de tendresse,
Chevalier près duquel tu deviens princesse
Et partage ce soir votre félicité.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>